MESSAGE DE CLÔTURE D’ALTERNATIBA

Publié le par Alda

affiche_101010.jpg

affiche_101010.jpg 


Bizi!, à Bayonne le 10/10/10

 

Se mobiliser...Pour des solutions réelles et justes!


La journée n'est pas finie, elle va durer jusqu'à 22H00 comme promis au Txiriboga, au Patxoki et au Sankara. Mais avec ce Village Alternatiba de Bayonne, le Pays basque a d'ores et déjà honoré son rendez-vous avec la mobilisation mondiale pour le climat, malgré les intempéries. Nous vous en remercions, tout comme nous tenons particulièrement à remercier les 350 bénévoles, exposants, paysans, artistes, musiciens qui ont organisé et animé cette journée.

Eguna ez da bukatua, hitzeman bezala, arratseko 10:00ak arte iraunen du, Txiribogan, Patxokin eta Sankaran. Nahiz eta aroa gure kontra izan, Baionako Alternatiba herriarekin, Euskal Herriak jadanik ohoratu du bere hitzordua mundu mailan klimaren alde eraman den mobilizazioarekin. Eskertzen zaituztegu, egun hau antolatzen eta animatzen arizan diren 350 laguntzaile, erakusle, laborari, artista eta musikariak eskertzen ditugun bezala!

 

 

C'est beaucoup de travail mais les efforts ne manqueront hélas pas au rendez-vous si nous voulons vraiment gagner cette bataille décisive pour l'avenir de l'humanité. Il ne suffira pas d'expliquer et de convaincre, il faudra se mobiliser massivement et longuement pour transformer le cours des choses.

 

Il faudra se mobiliser massivement et longuement pour faire barrage à toutes les puissances financières et industrielles à l'oeuvre pour que rien ne change.

 

Il faudra se mobiliser massivement et longuement pour que les solutions retenues soit de vraies solutions et pas des faux-fuyants inefficaces et injustes comme les marchés carbone par exemple.

 

Il faudra se mobiliser massivement et longuement pour que les solutions retenues soient des solutions  réelles et justes, et non pas de nouvelles sources de problèmes, de nouvelles in justcies, de nouvelles catastrophes sociales et écologiques comme le nucléaire ou les agro-carburants.

 

C'est ce que compte continuer à faire Bizi ! dans les semaines et les années à venir, au sein des plateformes Urgence climatique justice sociale ! et Climate Justice now !, et en collaboration permanente avec des ONG et associations comme 350.org ou ATTAC.

Hori da hain xuxen, datozen aste eta urteetan, Bizi !k egiten jarraitu nahi duena,  Larrialdi klimatikoa, Justizia Soziala eta Climate Justice Now bezalako plataformetan, GKEekin elkar lan permanentea atxikiz, 350.org edo Attac-ekin bezala.

 

Nous nous inspirerons notamment de l'appel de trois organisations écologiques des Etats-Unis dont 350.org -un des initiateurs de cette journée du 10-10-10- qui a été lancé le sept septembre dernier suite au renoncement à un Plan Climat par la nation la plus grande émettrice de gaz à effet des serre de ces dernières décennies.

Il s'agit d'un appel à mettre en place une véritable stratégie d'action directe de masse pour arriver, dans les quelques années décisives qui viennent (les choses se jouent d'ici 2015 !) à changer le cours des choses et éviter le pire.

 

Nous terminerons donc cette journée et ce discours de clôture par quelques extraits de cet émouvant appel de gens qui s'apprêtent, dans une des puissances  historiquement à l'origine de l'effet de serre, à payer de leur personne, prendre des risques et assumer un certain nombre de sacrifices pour éviter le pire à l'Humanité. 

 

 

« Le Sénat américain a décidé de reconduire un accord bipartisan en vigueur depuis vingt ans : l'immobilisme politique face aux changements climatiques. Lesquels, rappelons-le, ne résultent pas d'une quelconque volonté divine.

Nous sommes face aux industries les plus puissantes et les plus profitables du monde : celles qui tirent leurs bénéfices de l'exploitation des combustibles fossiles.

Nous ne les vaincrons pas en restant gentils. Nous devons construire un vrai mouvement, d'une ampleur sans commune mesure avec ce que nous avons bâti dans le passé. Un mouvement capable de contrer le pouvoir financier de Big Oil (pétrole) et Big Coal (charbon). Ce mouvement est notre seul espoir, et nous avons besoin de votre aide.

(...)

En attendant, dans tout le pays, des avocats et des associations locales abattent un travail d'enfer en combattant des projets de nouvelles centrales au charbon, des militants s'emploient à convaincre les banques de ne plus prêter d'argent aux sociétés délinquantes, des conseils municipaux rivalisent d'imagination pour rendre leurs villes plus propres et durables.

(…) Mais aussi indispensables que soient ces actions, elles ne sont pas suffisantes. Nous progressons, mais le problème va plus vite que nous. Le temps n'est pas notre allié.

Nous en avons conclu une chose : il faut passer à l'action directe de masse. C'est ce qui a été employé autrefois pour le droit de vote, les droits civiques des Noirs, et la lutte contre la globalisation capitaliste.

[…]

L'histoire a prouvé qu'il y a une manière efficace de transmettre un message à la fois au public et aux décideurs politiques : s'impliquer physiquement, faire barrière de nos corps.

Il est évidemment impossible de prédire à l'avance quel événement va servir de déclic. Après tout, des tas de Noirs avaient refusé de quitter les sièges réservés aux Blancs dans les bus sans que nul ne s'en émeuve. Il se trouve que quand Rosa Parks l'a fait à son tour, en 1955, le mouvement des droits civiques a pris comme une traînée de poudre.

Mais il y a au moins deux choses certaines. Premièrement, nous devons agir dans l'unité. Deuxièmement, nous sommes plus intelligents ensemble que seuls. « 

 

Bizi de son côté répondra présent à cet appel et engage chacun d'entre vous à s'engager collectivement, là où il se trouve le plus efficace et dans la mesure de ses moyens et de ses disponibilités.

 

Il faut changer le système, pas le climat. C'est ensemble et en étant déterminés que nous arriverons à être assez forts pour y parvenir. Ce combat est gagnable et il est vital pour nous mêmes et nos enfants.

 

Bizi !k, bere aldetik dei honi bere erantzuna ekarriko du eta gomitatzen du jendartea kolektiboki engaiatzera, eraginkorrena den mailan, bere ahal eta denboren arabera.

 

Sistema aldatu behar da, eta ez klima. Elgarrekin eta determinatuak izanez aski azkar izanen gira horren lortzeko. Borroka hori irabazten ahal da, ezinbestekoa da guretzat eta gure haurrentzat.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

urkulu 03/11/2010 13:16



c'était très bien malgré le mauvais temps... je vous félicite un peu tard mais le coeur y est